TEILLIER Caroline

Née en 1977 dans un village de Haute-savoie au pied de la montagne et à l'orée du bois, je grandis très connectée aux éléments qui m'entourent. Très tôt, dans cette nature le mouvement puis la danse prennent une place importante dans ma vie. A partir de 1992, je commence une formation professionnelle de danseuse contemporaine à Genève, puis à Lyon et à Montpellier poussée par ma curiosité naturelle de découvrir les différentes facettes de chaque chose.
         En 1998, je deviens interprète dans plusieurs compagnies d'inspirations diverses: contemporain, hip-hop, africain, de rue,...
Cela me permet de voyager, de découvrir de nombreux univers artistiques, d'aller à la rencontre des gens grâce à ce magnifique médium qu'est la danse.
En 2002, tout en continuant ma carrière de danseuse, je commence des études de psychologie par correspondance, et en 2007, je rencontre l'art-thérapie qui est pour moi une évidence et je décide de me former à Profac en option médiation corporelle dont j'obtiendrais le certificat en 2010.
Je me mets alors à voyager autrement, avec l'envie de rencontrer d'autres peuples, d'autres traditions en lien avec la Nature,les éléments et surtout une autre manière d'appréhender le soin. Mes intérêts se tournent vers les maitres de yoga, mais aussi les hommes ou femmes médecine, car pour moi le corps et l'esprit ne font qu'un, et leurs enseignements me le confirment. J'intègrerais alors dans mon approche du soin et de la danse, la pratique et la théorie du Yoga Kundalini ainsi que les enseignements ancestraux amérindiens.
C'est en rentrant d'un voyage au Népal, que je décide de créer l'association Bousta désireuse de pouvoir amener la danse là ou on ne l'attend pas et par ailleurs de l'intégrer dans un processus thérapeutique.
Peu de temps après, je deviens Mère et je choisis de mettre fin à ma vie de danseuse-interprète dans les compagnies pour pouvoir rester auprès de ma famille et de faire germer mon propre travail, ma propre vision de l'art et du soin.      
Depuis 2011, je donne donc des ateliers thérapeutiques régulièrement dans différents instituts: Clinique/Hôpital psychiatrique, E.s.a.t.,C.a.t.t.p, Hôpital de jour et intervient en tant que danseuse-chorégraphe dans des écoles, en prison,ou pour des événements comme la Biennale de la danse. Parallèlement,je chorégraphie et danse des spectacles, des performances en extérieur, en m'entourant d'artistes de divers horizons: danse, cirque,musique,vidéo,..Pour enrichir ma pratique thérapeutique, en 2015/2016, je me forme en psycho-généalogie / constellation familiale,et comment soigner les traumatismes de l'enfant intérieur auprès de Farida Benet et passe mon Level 1 de professeur de Yoga Kundalini a l'école Amrit Nam Sarovar.
     Je ressens alors le besoin de commencer à créer un lieu proche de chez moi, des montagnes, des éléments, des énergies qui nourrissent chaque jour ma créativité.Avec mon compagnon, Xavier Dejoux, nous changeons le nom de l'association Bousta qui devient alors Omʼouvement de l'hêtre dont il est le président et moi la directrice et nous commençons par construire une yourte, chez nous, à Habère Poche pour disposer d'un bel espace pour proposer des ateliers, des stages et des séances thérapeutiques.
Solo de clown le Samedi 13 avril de 17h à 18 h.

Du samedi 4 mai à 10 heures au dimanche 5 mai à 17h30 

La nature et les éléments seront notre source d'inspiration

Immersion en itinérance dans le désert Marocain du 19 au 27 octobre 2019